Une abeille à l’orée du bois – 47 360 Montpezat d’Agenais – Maryline LAMIRE et Alain BOUDIE

Categories:Nos producteurs
Benoit
 Une abeille à l'orée du bois  

Bienvenue à La Ruche de l’abeille à l’orée du bois, dans la vallée de Montpezat d’Agenais.

C’est en juin 2014 que l’histoire re-commence. Maryline, Juriste, et Alain, Chargé d’affaires en électricité, rêvent d’un retour aux sources pour retrouver du sens dans leur activité professionnelle. Ils se lancent alors un défi: devenir des professionnels dans ce qui est, jusque là, une passion depuis l’enfance: le miel.

Le couple s’investit alors dans la formation d’Apiculteur, et concrétise l’apprentissage et la maîtrise de leur nouveau métier, en se faisant accompagner de professionnels. Pour ce, Maryline et Alain parcourent les quatre coins de la région Aquitaine.

Pour enfin revenir s’installer dans leur département d’origine, à Montpezat d’Agenais précisément.

Le métier du miel fait partie de ces savoirs faire artisanaux préservés, presque cachés et secrets. Souvent, les anciens partent avec leurs secrets sur la récolte des miels, et l’emplacement de leurs ruches.

Mais Maryline et Alain nous ont ouvert leurs portes, vous faisant partager tout leur savoir-faire, de la gestion des ruches à la production: vous êtes donc de sacrés privilégiés 😉


20150407_172958 (2) ruches et api (2)

Leur connaissance du terroir lot et garonnais est une grande force : que ce soit sur les bords de Garonne, du Lot, dans les Landes de Gascogne, ou au Nord du département, chaque terroir permet de produire un miel différent et caractéristique.

En effet, la végétation diffère selon ces zones, et ce sont nos apiculteurs qui vont chercher la fleur à polliniser, en fonction de ces caractéristiques offertes par Dame Nature. pour ce, ils déplacent leurs ruches, et trouvent l’endroit où leur cheptel d’abeilles se sentira au mieux…Cheptel, car une seule ruche comporte à peu près 40 000 abeilles!

Maryline et Alain, quant à eux, s’installent à Montpezat d’Agenais: cette commune, située au centre du Lot et Garonne, leur permet d’avoir toujours un œil et d’accéder aisément à leurs 200 ruches, réparties aux alentours, dans tout le département.

Le travail est à la fois minutieux et rapide. Par exemple, nous apprenons que le miel d’acacia se récolte seulement 7 jours par an! La production de ce miel implique néanmoins un travail précis et réparti tout au long de l’année, pour ne pas « louper » ce rendez-vous décisif.

Mais Maryline et Alain sont sereins, ils connaissent leur métier et leurs abeilles. Ils ont installé, dans leur jardin, une ruche « témoin », qui lance la saison. a côté, un amandier bourdonne dès que les conditions climatiques sont réunies. C’est alors parti pour 6 mois de travail intensif.

Maryline et Alain aime parler de leur métier, transmettre la vérité à leurs clients et visiteurs. Une belle leçon de savoir-faire artisanal et de professionnalisme… Mais comme ils aiment le dire, « c’est la nature qui décide de l’excellence de nos miels ».

Humbles, respectueux de ce que offre la nature, Maryline et Alain vous transmettent, dans leurs miles, toute une philosophie de vie…A partager, en famille, pour revenir un instant dans la douceur de l’enfance, et longer sa patte dans le pot, comme nous l’a appris notre ami Winnie.

SAMSUNG pissenlits et pruniers (2)